Pamela Anderson met fin à sa relation avec Adil Rami

0
402

Un peu plus d’un an après avoir commencé, l’idylle entre Pamela Anderson et Adil Rami serait terminée. D’après TMZ, le site d’information people, l’actrice aurait mis fin à sa relation avec le joueur marseillais, champion du monde avec les Bleus cet été. Citant des sources proches de la star d’«Alerte à Malibu», Pamela Anderson aurait pris sa décision quelques jours après que le footballeur a évoqué l’idée de mariage.

Après la victoire de la France en Coupe du monde, Adil Rami aurait offert une bague à sa compagne avant même d’effectuer la moindre demande en mariage. Après la rupture, Pamela Anderson aurait choisi de donner le bijou à Brandon, son fils le plus âgé. Si l’actrice n’habite plus avec Adil Rami, elle se trouve toujours en France, selon TMZ. Le joueur a a réagi sur son compte Instagram avec le hashtag #gossipfaitvendre, sans en dire plus.


«Elle sort de sa vie pour qu’il prenne la bonne décision»

Les attachées de presse de l’actrice canadienne rendue célèbre par la série « Alerte à Malibu », sollicitées, n’étaient pas joignables.

De son côté, le site spécialisé Page Six a joint une proche de l’actrice, sans donner son identité, qui explique qu’elle a choisi de « se sacrifier par amour ». « Pamela a le sentiment qu’Adil ne passe pas assez de temps avec ses enfants. Elle sort de sa vie pour qu’il prenne la bonne décision et qu’il soit avec ses enfants », explique cette proche.

Il y a deux semaines seulement, Pamela Anderson avait démenti toute rupture en postant sur Instagram une longue lettre d’amour. «Adil a de merveilleuses qualités».

Pamela Anderson venait régulièrement assister aux matchs de l'OM, comme elle a assisté aux matchs de l'équipe de France en Russie lors de la coupe du monde / © SPEICH Frederic

L’actrice partageait cependant ses doutes, notamment en raison de leur différence d’âge, Adil Rami ayant presque 20 ans de moins qu’elle. «Peut-être aurait-il besoin d’une femme plus jeune et plus belle. Ou de la mère de ses jumeaux. Cela me fait très mal», poursuivait-elle. «Mais… je l’aime», assurait-elle néanmoins. «Et je me bats pour notre amour».


LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here